Au procès de la thérapeute accusée d’emprise sectaire : « Elle m’a dit que j’étais pourrie de l’intérieur »

vendredi 24 février 2017

Extrait de la-croix.com du 23.02.2017 : Au procès de la thérapeute accusée d’emprise sectaire : « Elle m’a dit que j’étais pourrie de l’intérieur »

Le procès d’une kinésithérapeute jugée pour abus de faiblesse a permis de révéler l’ampleur des dégâts de « l’emprise sectaire » et la difficulté de s’en sortir.
[...]
La kinésithérapeute les poussait à rompre avec leurs proches, de façon souvent très violente. « Elle m’a demandé de les pulvériser. » « Elle m’a dit qu’il fallait que je le détruise avant qu’il ne me détruise. » Les plaignantes parlent de « lavage de cerveau » et de « mise en état de soumission ». Elles se remémorent ces week-ends terribles passés dans la maison de campagne de la thérapeute, « maison de la vérité », ou « maison du bien », où celle-ci pratiquait des séances « d’analyse sauvage » ou de « magie noire ».
[...]
Florence serait parvenue aussi à faire embaucher une douzaine d’« adeptes » de la thérapeute à des postes importants d’Artegy dans ce qui ressemble à une tentative d’« infiltration » de l’entreprise « par une secte », comme en témoigne son ex-directeur commercial [...], licencié à l’époque pour avoir tenté d’alerter ses supérieurs. Florence est-elle toujours « sous emprise » ? « Elle est devenue une autre », nous dira simplement l’avocate de ses parents.
[...]
Au terme de trois jours d’audience, la procureure a estimé mercredi 22 février au soir que compte tenu des témoignages, « tous convergents », il n’y avait « pas la place pour le moindre doute » sur le fait que les victimes de [...], 44 ans, étaient « dans un état de sujétion psychologique » à son égard, et que la thérapeute avait utilisé des techniques propres à « altérer leur jugement ». Elle a requis à son encontre une peine d’un an de prison avec sursis et 20 000 € d’amende, assortie d’une mise à l’épreuve et d’une interdiction d’exercer pendant cinq ans, avec obligation d’indemniser les victimes.
[...]


Navigation

Articles de la rubrique