Ces grands-parents privés de leurs petits-enfants

jeudi 4 janvier 2018

Extrait de lefigaro.fr du 01.01.2018 : Ces grands-parents privés de leurs petits-enfants

Voilà trois ans que François et Julienne *, septuagénaires de la région parisienne, n’ont plus aucune nouvelle de leurs petits-enfants. Avec les deux premiers, des garçons aujourd’hui âgés de 10 et 7 ans, ils avaient pourtant tissé des liens forts. Avec la dernière, âgée de 2 ans, ils n’ont jamais pu échanger un regard. « Nous n’avons plus aucune nouvelle », se désespère François. Blessé, incrédule, il refait le film des années passées en cherchant en vain l’origine de cette rupture avec leur fille. N’ont-ils pas gardé les enfants chaque fois qu’ils étaient sollicités ? N’ont-ils pas ravalé leurs remarques sur des divergences éducatives ?
[...]

LIRE AUSSI - « La plus grande fréquence des divorces laisse sur le carreau des grands-parents désemparés »
INTERVIEW - Armelle Le Bigot Macaux* préside une association qui œuvre pour renforcer les liens entre les générations, l’École des grands-parents européens (EGPE). Ces derniers sont parfois brutalement mis à part ou pris en otage dans les règlements de compte des parents.
[...]


Navigation